gayfrenchkiss gayfrenchkiss_spacer
gayfrenchkiss_spacer
gayfrenchkiss_spacer
gay french kiss home gay french kiss vod gay french kiss boutique gay french kiss galeries gay french kiss récits gay french kiss chat gay french kiss liens
gay frenck kiss newsletter
gay french kiss top ten
1- Gros appétit - Partie 2
2- Haut les mains ! et tendez vos culs... Partie 2
3- Idylle champêtre - Partie 2
4- Le plaisir d'aider
5- Sneak en privé - Partie 2
6- Ambiance extrême - Partie 2
7- Quand y'en a pour 2... - Partie 2
8- Touze au smac - Partie 2
9- Dans le vif du sujet - Partie 2
10- Autour de la caméra
gay french kiss vidéo gratuite
gay french kiss vous offre quelques petits films à l’oeil.
Les récits de Gayfrenchkiss

image GayFrenchKiss

Arrivé devant chez moi, mon ami, un peu fatigué de sa soirée, surtout de ses ébats dans les pièces sombres du bar, ne voulu pas entrer, et nous laissa tous trois, là, devant la porte.
Je leur présenta ma demeure, ils s’installèrent sur le canapé.
- « je vous offre un verre? »
Ils acceptèrent.
Je parti dans la cuisine préparer les jus de fruits commandé. Je n’eus pourtant pas eut l’impression d’avoir mis un temps infini pour ramener les trois verres, que je restai cloué sur le pas de la porte.
Je retrouvais mes deux lascars, l’un sur l’autre en train de s’embrasser, l’un avait déjà ôté son tee-shirt. L’autre ouvert son pantalon, ils étaient déjà bien engager dans leur action. Et comme lorsque nous étions dans le bar, je n’osai les déranger, je restai là, dans l’encolure de la porte.
Ils s’embrassaient avec fougue, le strip-teaseur commandait l’ange blanc, il lui ordonnait de le lécher, il y avait une certaine autorité, le petit blond obéissait avec complaisance. Julien était le maître, et kevin son esclave, c’était prévisible, julien, de 3 ans son aîné, était plus grand, plus macho, son visage était plus sévère. Tandis que kevin, était plus souple et tendre, plus jeune et semblait moins expérimenté. Julien sorti sa bite de son pantalon, et l’enfourna sans ménagement dans la bouche son esclave.
- « tiens prend là ma teube, petite salope .»
Le petit ange ne bronchait pas, il suçait tant bien que mal cette bite énorme qu’on lui fourrait dans sa bouche, il avait du mal à respirer tellement julien ne ménageait pas ses coups de reins, il lui défonçait littéralement la gueule.
Julien s’était mit debout pour bien dominer celui qu’il avait surnommé: petit salope.
- « vas y bouffes moi les couilles .»
Joignant le geste à la parole, julien lui brusquement mît la tête entre ses jambes, et le força presque à faire ce que kevin ne voulait pas, mais soumis, la petite salope fît ce que lui dit son maître.
- « tu vas me lécher les skets maintenant. »
Et comme il avait fait pour que kevin lui lécha les burnes, julien lui baissa la tête jusqu’à ses pieds, où le petit kevin se résout à lécher les baskets de son idole.
- « ouais, vas y p’tite salope, lèche moi bien les skets . »
Le petit ange obéissait sans mot dire, il faisait tout ce que lui disait son maître, il était soumis à tout.
- « vas y relèves toi, je vais te bouffer la queue. »
Kevin se releva et sorti sa bite, il avait une aussi grosse teube que son compagnon, un gros gland bien rose, julien l’enfourna dans sa bouche sans rechigner.
Il lui pompait bien ce sexe, kevin gémissait de plaisir.
Tout en le suçant, julien se déshabillait, il ôta tout se qui lui restait de vêtement.
Une fois entièrement à poil, julien se releva, et brusquement força le petit ange blanc à lui bouffer le cul.
- « bouffes moi le cul. »
- « mets bien ta langue petite salope. » répétait il.
Julien ne faisait plus rien, il était sous le charme de kevin, sous le charme de la qualité qu’il avait à lui bouffer le trou. Dès que kevin voulait s’arrêter, julien le rappelait à l’ordre. Le maître ne voulait pas qu’il s’arrête.
- « continus ou je te tape p’tite salope. »
Et comme pour qu’il le suce, julien lui maintenait la tête sur son cul.
Cela n’en finissait pas, kevin n’en pouvais plus, mais julien en voulait encore.
Kevin s’arrêta.
Mécontent, julien lança:
- « tu vas t’en prendre une, toi. »
Et comme tout à l’heure, joignant le geste à la parole, il lui affligeât une petite claque sur la joue.
- « tu continus, et tu ne t’arrêtes pas, petite salope. »
Et prenant plaisir à frapper son esclave, julien lui remit une autre claque, un peu plus forte cette fois ci.


La liste des récits de Gayfrenchkiss




gay french kiss déjà 525 gay french kiss déjà video gay french kiss 100% amateurs
gayFrenchKiss tarif 595 gayFrenchKiss tarif 1490 gayFrenchKiss tarif 2990 gayFrenchKiss tarif 7990
Support paiement carte bancaire Paysite-cash - contact - partenariat - webmaster ©gayfrenchkiss 08